Altea

Permis de travail


 

Certains étrangers sont soumis à l’obtention d’un permis de travail avant de pouvoir travailler en Belgique comme salarié (sous contrat de travail). Il existe plusieurs types de permis de travail en Belgique et les règles qui s’appliquent à chacun d’eux diffèrent.

De nombreuses informations sont disponibles sur Internet, notamment, via les instances officielles belges. Les formulaires de soumission de demandes de permis de travail en Belgique sont téléchargeables, ainsi que les listes des documents à joindre. Une demande de permis de travail belge est introduite au minimum à l’aide d’un formulaire type, accompagnée d’un contrat de travail type, d’une « feuille de renseignements », du permis de séjour du travailleur ou de sa carte d’identité nationale et d’un certificat médical. Toutefois de nombreux autres documents peuvent s’avérer utiles voire nécessaires pour donner au projet de travail en Belgique une chance d’aboutir.

Il est difficile de s’y retrouver dans toutes les informations disponibles et ainsi de faire coïncider parfaitement sa propre situation au permis de travail belge qui lui correspond le mieux. Comment savoir par exemple si on est ressortissant d’un pays lié à la Belgique par une convention internationale d’occupation de travailleurs ?

Pour ne pas perdre du temps précieux, s’assurer que son dossier de permis de travail est complet avant son dépôt ou se faire conseiller pour la préparation du dossier, outre les documents de base à joindre, peut dès lors être un réel atout. Surtout lorsque le permis de travail envisagé entraînera de la part de l’administration un « examen du marché de l’emploi », ou qu’il s’agira de démontrer qu’on envisage effectivement un travail en Belgique pour un métier en pénurie.

Les conditions de séjour et de rémunération doivent également se vérifier avec soin.

A côté du permis de travail belge proprement dit, reste aussi une demande de visa ou de séjour à préparer avec autant de soins et à introduire.

Ces deux démarches séparées sont facilitées et rendues conjointes, par exemple, en cas de demande de carte bleue européenne, et pour autant que l’on remplisse les conditions d’obtention de cette carte de travail particulière.

Altea vous propose un conseil d’avocat expert et adapté à votre situation.

Contactez Céline Verbrouck, avocat spécialiste en droit des étrangers et droit international privé de la famille, agréée par l’Ordre des avocats du barreau de Bruxelles, ou Catherine de Bouyalski.