Altea

Etudiant étranger


 

Pour obtenir un permis de résidence lié à des études en Belgique, il faut répondre à certaines conditions : (1) l’obligation de produire une attestation délivrée par un établissement d’enseignement supérieur, (2) la preuve des moyens de subsistance suffisants, (3) un certificat médical et un certificat constatant l’absence de condamnations pour crimes et délits de droit commun ainsi que (4) de ne pas constituer une menace pour l’ordre public, la sécurité publique ou la santé publique.

Certaines personnes peuvent rencontrer des difficultés pour obtenir une équivalence de diplôme ou pour savoir si l’établissement d’études convoité permet effectivement d’obtenir un visa ou séjour étudiant en Belgique.

L’établissement est-il bien reconnu ? Puis-je étudier en cours du soir ? Puis-je m’inscrire pour une année préparatoire en langue ? Puis-je travailler en même temps que mes études (permis de travail étudiant) ? Le niveau de rémunération du garant est-il suffisant ?

En théorie, la demande de séjour s’introduit au consulat ou à l’ambassade de Belgique dans le pays de résidence. Dans certains cas, l’étudiant est déjà (en principe légalement) en Belgique, et peut alors introduire sa demande de séjour à l’administration communale.

Une fois le titre de séjour accordé à l’étudiant, ce titre a une durée de validité égale à celle des études. Si l’autorisation de séjour est refusée ou s’il y est mis fin, un recours en annulation est possible devant le Conseil du Contentieux des étrangers dans les 30 jours.

Altea vous propose un conseil d’avocat expert et adapté à votre situation.

Contactez Céline Verbrouck, avocat spécialiste en droit des étrangers et droit international privé de la famille, agréée par l’Ordre des avocats du barreau de Bruxelles, ou Catherine de Bouyalski.